Les différents types d’hébergement en datacenter (DC 1/3)

Cet article fait partie d’une série sur l’écosystème d’un datacenter :

Les avantages d’un hébergement en datacenter

Les données et les services des entreprises sont situées sur du matériel nécessitant un certain nombre de prérequis : son alimentation électrique, sa bonne climatisation et sa sécurité. Il est parfois possible d’héberger ces machines chez soi, mais les confier à un datacenter apporte un grand nombre d’avantages :

  • L’alimentation électrique : Celle-ci est généralement garantie par contrat (les SLA).
  • La climatisation : Elle est aussi garantie par les SLA.
  • La sécurité : Un grand nombre de mesures anti-vol et anti-incendie sont généralement déployées.
  • Les nuisances sonores : Si votre matériel est en datacenter, vous n’avez plus à supporter son bruit de fonctionnement
  • L’expertise technique et le support : Ils peuvent aider face à un problème et, moyennant finances, peuvent effectuer un certain nombre de taches allant du simple redémarrage de machine à l’installation, configuration et maintenance du système.
  • Le remplacement de tout matériel défectueux : Hors housing, tout équipement loué au datacenter est remplacé si une anomalie matérielle se déclare.
  • La facilité de connexion à Internet : Les fournisseurs de transit ont de gros liens sur place et peuvent raccorder quiconque très facilement à Internet. Certains datacenters sont eux-même opérateurs de transit (par exemple OVH).
  • La présence de points de peering : Pour une utilisation avancée de la topologie d’Internet, des points de peering peuvent être présents en datacenter.

Les types d’hébergements

Il existe ainsi différents types d’hébergement, allant de la mise à disposition d’un site web pour les novices au housing pour les entreprises aux besoins plus complexes. Voici les offres les plus souvent mises en avant :

  • L’hébergement mutualisé : Il s’agit de partager entre plusieurs utilisateurs un même serveur. Le prix dépend des ressources allouées, de la machine utilisée et des services associés.
  • L’hébergement dédié : On loue une machine complète au datacenter, ce qui donne plus de liberté.
  • L’hébergement VPS : Le VPS (ou virtual private server) profite d’une infrastructure virtuelle gérée par le datacenter (le cloud privé en question) pour offrir des ressources à la demande sans limite théorique. Cette offre est récente et très en vogue à l’heure actuelle.
  • Le housing : il s’agit de louer l’écosystème autour des machines qui sont cette fois-ci propriété du client. On loue généralement une « baie » ou armoire, mais il est parfois possible de n’en louer qu’une portion. L’électricité peut être inclue en forfait ou non.

Nous verrons dans le prochain article comment choisir un datacenter (DC 2/3).

Commentaires